L'explication des Hadith 113, 114, 115 et 116 disponibles | Les cours de fiqh reprennent, le direct aura lieu vendredi matin à 7h30 (FR) et la rediffusion le mercredi à 19h30 (FR) Bi idhni Allahi
Imprimer

Le Miracle (1ére partie)... La différence entre le miracle et la sorcellerie

Écrit par Abdelmalik Abou Adam. Publié dans Articles du site

Le Miracle (1ére partie) - La différence entre le miracle et la sorcellerie :

`Abd-Ar-Razzâq ibn `Afîfî ibn `Atiya (عبد الرزاق عفيفي)
Ancien Président du comité Islamique de la Recherche et de la Fatwa & Membre du Comité des Grands Oulémas au Royaume d'Arabie Saoudite

 

الفرق بين المعجزة والسحر

 


Le Miracle...
La différence entre le miracle et la sorcellerie | Les miracles des prophètes ne sont pas uniquement restreints | Le récit de Youssouf....


بسم الله الرحمن الرحيم

Au nom d’Allah Le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

  Louange à Allah, nous le louons et nous implorons son secours et nous demandons son pardon, nous demandons à Allah de nous protéger du mal de nos âmes et de nos mauvaises actions. Celui qu’Allah guide, personne alors ne l’égarera, et celui qu’il égare, personne ne pourra le guider.

Tout ce qui est au-dessus des forces de l'être humain et qui se produit en étant au-dessus de ses capacités, est un miracle. Parfois, on sous-entend par événements miracles ce qui est au-dessus de la capacité de la majorité des humains, mais possible chez certaines personnes. Par exemple, résoudre certains problèmes scientifiques complexes, ou l'invention d'instruments divers ou d'appareils modernes, etc. ou certaines actions que seule une minorité de personnes est capable de réaliser comme plonger en apnée, nager ou porter de lourdes charges. L'incapacité de réaliser ce genre de choses est relative, car certaines personnes sont capables de les réaliser et d'autres pas. 

 La définition du miracle (al-mou’djiza):

C’est une chose surnaturelle qui sort de l'ordinaire général des règles d'Allah. Allah l’a rend observable chez des personnes qui se voient accorder la prophétie, pour attester de la véracité de son message et appuyer sa mission. De plus, cette chose surnaturelle est accompagnée d’un défi lancé à la communauté concernée, leur demandant d`apporter ce qui est semblable (à ce miracle). S`ils en sont incapables, alors ceci est un signe d’Allah prouvant qu’il a choisi cet homme et qu’il l’a envoyé à son peuple avec sa législation. 

La définition de la sorcellerie (As-sihr) :

D'un point de vue étymologique, c'est toute chose dissimulée, dont la procédure demeure occulte et dont la cause (de son existence) est mystérieuse. Ceci englobe l’art de l’éloquence et le talent oratoire, car le discours utilisé et son l’enchaînement des idées sont finement structurés. Cela comprend également la médisance (an-namîma), car dans ce procédé, la finesse et la dissimulation sont utilisées par le médisant (al-nammâm) afin de tromper ceux qu’il médit et pour arriver à ses fins. Cela inclut aussi les amulettes (‘azâ-ime), les nœuds (‘ouqad) que font les sorciers tout en insufflant dessus, s`aidant pour cela des âmes malsaines parmi les djinns afin qu’ils concrétisent – comme ils le prétendent — ce qu’ils veulent comme événements et gains.

 Les différences entre le miracle et la sorcellerie se résument ainsi :

1. Le miracle n’est pas l’acte et le produit d’un prophète, c’est en fait une création exclusive d’Allah qui sort de l'ordinaire général des règles d'Allah concernant ses créatures. Des miracles ont été demandés au Prophète (prière et salut sur lui), guidé par son Seigneur, il dit alors :

إِنَّمَا الآيَاتُ عِنْدَ اللَّهِ

(En vérité, les miracles n`existent qu'auprès d'Allah.) [Les bestiaux, v.109]

Il dit à ceux qui s'empressèrent (de voir) ce qu’il leur a été promis comme châtiment de la part d’Allah :

مَا عِندِي مَا تَسْتَعْجِلُونَ بِهِ إِنْ الْحُكْمُ إِلاَّ لِلَّهِ يَقُصُّ الْحَقَّ وَهُوَ خَيْرُ الْفَاصِلِينَ * قُلْ لَوْ أَنَّ عِندِي مَا تَسْتَعْجِلُونَ بِهِ لَقُضِيَ الأَمْرُ بَيْنِي وَبَيْنَكُمْ وَاللَّهُ أَعْلَمُ بِالظَّالِمِينَ

(Ce (le châtiment) que vous voulez hâter ne dépend pas de moi. Le jugement n'appartient qu'à Allah : il tranche en toute vérité et il est le meilleur des juges # dis : ‹si ce que vous voulez hâter dépendait de moi, ce serait affaire faite entre vous et moi.› C'est Allah qui connaît le mieux les injustes.) [Les bestiaux, v.57-58]

Par contre, la sorcellerie est le produit et l'acte du sorcier, que ce soit des amulettes, de l'éloquence, de la médisance ou autre. Elle a ses causes et ses moyens qui produisent leurs résultats pour celui qui les maîtrise, les connaît parfaitement et les pratique. Elle ne sort pas donc de l'ordinaire et n'est pas contraire à l'ordre universel dans ce qui est de la relation existante entre les causes et leurs conséquences et celle présente entre les moyens et leurs fins.

2. Le miracle apparaît chez une personne qui revendique la prophétie, afin que ce soit un signe de la véracité de son message qui mène à la guidance des gens après qu'ils aient été égarés, qui sort ces gens des ténèbres vers la lumière, et qui oriente vers ce qui leur est bénéfique pour leur croyance, leur corps et leur bien. Par contre, la sorcellerie est un très mauvais comportement ou un gagne-pain ou une illusion par lesquelles le sorcier feinte les gens et les égare. En effet, il les trompe, eux et ceux qui sont sous leur responsabilité. Il pratique (la sorcellerie) pour gagner sa vie de façon illicite, il divise entre les époux et entre les amis, en tout et pour tout, il détériore l'état de la communauté de manière insidieuse sans que les gens se rendent compte de quelque chose.

3. Le comportement de celui avec qui est apparu le miracle est loué, et la fin de sa vie est sereine, son discours et ses actes sont clairs, sa parole est sincère, sa conduite est parfaite, il est généreux, il donne sans compter, en aucune façon, il ne désire ce que possèdent les gens comme biens. Il appelle à la vérité et la défend avec force et courage. Contrairement, le sorcier, a une vie malsaine, et la fin de son existence est désastreuse, il trahie et trompe sans cesse et il est de très mauvaise compagnie. il prend et ne donne pas, il appelle au faux et s'efforce continuellement de ne pas révéler son vrai visage de peur que les gens découvrent son secret. De ce fait, le mal et le désordre qu'il désire ne se concrétisent jamais.

4. Celui avec qui apparaît le miracle, conduit les communautés et les peuples à l'unité et le bonheur. Il les guide sur la voie du bien, et par lui, la sécurité et la paix sont concrétisées et les pays sont libérés et la construction est assurée. A l'inverse, le sorcier est l'adversaire même de l'unité, et le précurseur de la division, des dégâts, des désordres et des troubles.


 | Source : Fatawa wa rasaa.il - , page 183


 

Traduction rapprochée : Abd Almalik Abou Adam al-firansi, le 13/01/1427, à Joubail

 

Le foyer bienheureux & le désaccord conjugal

Sheikh Sâleh Ibn Abdallah Ibn Houmeid
Imam de la mosquée sacrée de La Mecque
et président de l’assemblée consultative du Royaume d’Arabie Saoudite...
Traduction Abdelmalik abou adam al-firansi - qu'Allah le préserve

Lire la suite...

Newsletter

Tous les nouveaux cours et les articles publiés vous seront automatiquement envoyés sur votre boite mail. Ainsi vous serez en permanence au courant des évolutions du site :